RMCAA_TDV-Logo-V-Transparent-Print

Over the past weeks since the Arbour Report was published, the board of directors of the RMCAA have read the report, and we continue to reflect on it.  We share a deep concern about the situation it describes.  We recognize that systemic and cultural failings enabled abuse to occur and persist.

To the survivors who have been let down by the system, this should not have happened.  It has taken courage for you to come forward and discuss what happened.  We make a commitment to you to work diligently with the Colleges, the CAF and DND to advance cultural and systemic change so this does not happen again.

Since the report was published, we have heard and read a wide spectrum of opinions.  There may be alumni who did not experience the trauma described in the Arbour Report and may have difficulty digesting it.  They may ask why incidents were not reported and investigated, and why disciplinary action or administrative responses were inadequate.  The answers are varied and complicated, and range from shame, guilt and embarrassment, to confidentiality concerns, to “fear of not being believed” and other reasons.  We ask all alumni to take a moment and reflect on “what if one of the survivors was your daughter or son, niece or nephew, granddaughter or grandson or close personal friend”?  Suffice to say, there are significant problems in the system that need to be fixed.

While we acknowledge the concerns identified in the Arbour Report, we continue to believe strongly in the value of the military colleges at Kingston and Saint-Jean for undergraduate, postgraduate and distance learning.  Unlike civilian universities, these colleges require demonstrated capability in academics, leadership, physical fitness, and bilingualism to graduate.  They draw students from all provinces and territories of Canada, allowing these young people to learn about the country they have sworn to serve.  The Alumni Association will work diligently to advance the cause of military colleges in Canada, and to explain the value to Canada of retaining them.

We know that many proud alumni of the Colleges are distressed to hear criticism of their alma mater and are keen to come to its defence.  We ask that all alumni put their energy into finding ways to make the Colleges better in the future, rather than arguing over how good or bad they were in the past.  We have assembled an Arbour Report response group within the RMCAA under the leadership of Scott Stevenson, a board director and graduate of Royal Roads Military College Class of 1988.  He can be reached at rmcaa.aacmr.iecr.response@gmail.com, and he welcomes your input.  This statement marks the beginning of the RMCAA’s response.  We will have more to say in the coming months.

Truth Duty Valour, Vérité Devoir Vaillance


Déclaration L’Association des anciens et des anciennes des collèges militaires royaux du Canada inc sur le rapport de l’examen externe complet indépendant (rapport Arbour) du ministère de la Défense nationale (MDN) et des Forces armées canadiennes (FAC)

Au cours des dernières semaines, depuis la publication du rapport Arbour, le conseil d’administration de L’Association des anciens et des anciennes des collèges militaires royaux du Canada a lu le rapport et nous continuons d’y réfléchir. Nous partageons une profonde inquiétude au sujet de la situation qu’il décrit. Nous reconnaissons que les lacunes systémiques et culturelles ont permis que des abus se produisent et persistent.

Pour les survivants que le système a laissés tomber, cela n’aurait pas dû se produire. Il vous a fallu du courage pour venir discuter de ce qui s’est passé. Nous nous engageons envers vous à travailler avec diligence avec les Collèges, les FAC et le MDN pour faire avancer le changement culturel et systémique afin que cela ne se reproduise plus.

Depuis la publication du rapport, nous avons entendu et lu un vaste éventail d’opinions. Il se peut que certains ancien(ne)s n’aient pas subi le traumatisme décrit dans le rapport Arbour et aient de la difficulté à le digérer. Ils peuvent demander pourquoi les incidents n’ont pas été signalés et n’ont fait l’objet d’aucune enquête, et pourquoi les mesures disciplinaires ou les réponses administratives ont été inadéquates. Les réponses sont variées et compliquées, allant de la honte, de la culpabilité et de l’embarras, aux préoccupations en matière de confidentialité, à la « crainte de ne pas être cru » et à d’autres raisons. Nous demandons à tous les anciens de prendre un moment pour réfléchir à ce qui se passerait si l’un des survivants était leur fille, leur fils, leur nièce ou leur neveu, leur petite-fille, leur petit-fils ou un ami proche.? Je me contenterai de dire qu’il y a d’importants problèmes dans le système qui doivent être réglés.

Bien que nous reconnaissions les préoccupations soulevées dans le rapport Arbour, nous continuons de croire fermement en la valeur des collèges militaires de Kingston et de Saint-Jean pour l’apprentissage de premier cycle, de cycles supérieurs et à distance. Contrairement aux universités civiles, ces collèges exigent l’acquisition des compétences éprouvées en compétences éprouvées en matière d’enseignement, de leadership, de condition physique et de bilinguisme pour obtenir leur diplôme. Ils attirent des étudiants de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada, ce qui permet à ces jeunes d’apprendre à connaître le pays qu’ils ont juré de servir. L’Association des anciens travaillera avec diligence pour faire avancer la cause des collèges militaires au Canada et pour expliquer la valeur pour le Canada de les retenir.

Nous savons que de nombreux ancien(ne)s élèves fiers des Collèges sont affligés d’entendre les critiques de leur alma mater et tiennent à prendre sa défense. Nous demandons à tous les anciens élèves de consacrer leur énergie à trouver des moyens d’améliorer les collèges à l’avenir, plutôt que de se disputer à quel point ils étaient bons ou mauvais dans le passé. Nous avons mis sur pied un groupe d’intervention sur le rapport Arbour au sein de L’Association des anciens et des anciennes des collèges militaires royaux du Canada sous la direction de Scott Stevenson,

directeur du conseil et diplômé de la classe de 1988 du Collège militaire Royal Roads. Il est joignable au rmcaa.aacmr.iecr.response@gmail.com,et il accueille votre contribution. Cette déclaration marque le début de la réponse de la L’Association des anciens et des anciennes des collèges militaires royaux du Canada. Nous en aurons plus à dire au cours des prochains mois.

Vérité Devoir Vaillance

Categories